Le défibrillateur ne me fait plus peur!


Jusqu'à présent quand je passais à côté d'un défibrillateur dans un centre commercial ou dans un hôpital, je regardais cette machine étrange avec un peu de crainte. Tout d'abord parce qu'elle me rappelait à quel point la vie est fragile. De plus, je me disais souvent que si j'avais un jour à utiliser cette machine j'en serais parfaitement incapable. J'ai changé d'avis le jour où j'ai assisté pour de vrai à un massage cardiaque et à la réanimation d'un homme qui avait fait un arrêt cardio-pulmonaire.

Les circonstances de l'accident

Défibrillateur cardiaque

J'étais dans un centre commercial dans lequel il y avait une salle de sport. Un jeune homme et son père sortaient d'une boutique de vêtements quand subitement, et sans aucun signe avant-coureur, l'homme d'une soixantaine d'années s'est écroulé au sol. Son fils pâle comme un linge s'est littéralement évanoui à côté de son père. Mon mari et moi, avons dû prendre en charge les deux hommes. Très vite, un médecin qui se trouvait au même endroit, s'est occupé du monsieur. De mon côté, je tapotais le visage du jeune homme qui est rapidement revenu à lui. Le médecin a chargé mon mari appeler le 15 en lui disant qu'il fallait dire qu'il y avait un "risque vital". Il a posé sa tête près de la bouche du sexagénaire et constatant qu'il n'y avait plus de respiration et que l'homme était inanimé, il intima à un vigile d'aller chercher immédiatement le Défibrillateur Entièrement Automatique le plus proche.

L'utilisation du défibrillateur

Vingt secondes plus tard il ouvrait la housse du défibrillateur, posait les électrodes et se laissait guider par une machine très intelligente qui était capable de dire si le massage cardiaque était nécessaire. La machine indiqua au médecin qu'il fallait donner un choc électrique puis procéder à un massage cardiaque. Ce qu'il fit. Une fois le massage cardiaque terminé la machine envoyait un nouveau choc électrique. Ces quelques minutes me parurent une éternité. L'équipe du Samu est enfin arrivée et à injecta un produit au malade. Je ne sais pas si cet homme s'en est sorti mais je dois dire que cette expérience m'a fait prendre conscience qu'il était important de se former aux premiers secours et de savoir utiliser un défibrillateur.

fr ch be lu